actualite : Le PSG galère toujours en déplacement chez les grands d'Europe.

Le PSG galère toujours en déplacement chez les grands d'Europe.

La défaite 3-2 enregistrée mardi soir à Anfield a confirmé la tendance, le club de la capitale est à la peine à l'extérieur face aux grosses écuries. "Les statistiques sont faites pour être démenties." Cette phrase si chère au football ne semble pourtant pas s'appliquer au Paris Saint-Germain. De la théorie à la pratique, la défaite 3-2 concédée mardi soir à Liverpool pour la première journée de la Ligue des champions a démontré qu'une nouvelle fois, en déplacement, face à de solides équipes en Europe, le club de la capitale avait un mal récurrent : celui de concéder des résultats négatifs et avec une manière peu convaincante. Trois défaites consécutives à l'extérieur désormais Sur ces dernières saisons, le PSG est rarement parvenu à se mettre en évidence à l'extérieur en C1. Si l'on pense forcément à la 'remontada' du 8 mars 2017 avec le fameux 6-1 face au FC Barcelone, d'autres épisodes illsutrent cette dynamique peu reluisante. L'an passé, après avoir pourtant mené au score, Adrien Rabiot et les siens s'étaient inclinés contre le Real Madrid (3-1) en huitième de finale aller. Quelques semaines plus tôt en phase de groupes, le Bayern Munich avait infligé la même sentence aux Parisiens. Au-delà de ces deux résultats face aux géants espagnols et la formation bavaroise, il y a eu d'autres rencontres synonymes d'échec pour Nasser Al-Khelaïfi et son équipe en-dehors du Parc des Princes : 2-0 contre Chelsea (2014), 3-1 face au Barça (2014), 2-0 face à ces mêmes 'Blaugrana' (2015), 1-0 à Manchester City (2016) ou encore 2-2 contre Arsenal (2016). Des scénarios où le PSG avait souvent son destin entre ses pieds mais a fini par balbutier son football. Une seule éclaircie : Chelsea en 2015 Dans cette spirale infernale, une anomalie ou plutôt un match mémorable qui avait montré que le PSG savait être au rendez-vous : la qualification arrachée à Chelsea en mars 2015 en huitième de finale retour, suite à une tête rageuse de Thiago Silva alors que les hommes de Laurent Blanc étaient alors à dix contre onze depuis plus d'une heure de jeu. Cet esprit de Stamford Bridge semble bien loin désormais.
Publié le : 20/09/2018

Chaine 888

Nos promos

s'inscrire a notre newsletters

Nos annonceurs

TNT Foot